Les Interviews

Michel Robert

« Le cheval est un partenaire de vie idéal »

Vous serez le parrain de la deuxième édition du Jumping International de Montpellier Occitanie. Pourquoi avez-vous accepté cette invitation ?

J’ai senti un amour et un respect du cheval chez les membres organisateurs du concours. L’esprit sportif, l’envie de proposer une belle compétition – toujours dans le respect de l’animal – m’ont donné envie d’être parrain de cette deuxième édition.

 

En quoi le Jumping International de Montpellier Occitanie se démarque d’autres compétitions existantes ? Quelles sont ses forces et atouts ?
La Sud de France Arena est un écrin magnifique pour un cavalier. C’est assez inhabituel d’avoir un tel décor pour une compétition équestre. Il y a tout ce qu’il faut pour qu’un cavalier se sente bien. L’ambiance y est bonne : j’ai eu l’occasion de participer au concours de saut d’obstacles à l’Arena il y a quelques années, j’en garde un très bon souvenir.

 

Voir toute l’interview de Michel Robert >>

Harold Boisset

« Dans le saut d’obstacles, il faut avancer à son rythme et partir sur de bonnes bases »

Comment avez-vous débuté l’équitation ?

Mon père nous a inscrits, mon frère et moi. J’ai commencé à monter à cheval vers l’âge de 6 ans, ici-même au centre équestre de Grammont. J’ai toujours aimé le contact avec les animaux.

 

Tu ne fais « que » du saut d’obstacles ?

Oui. J’ai commencé par le complet (dressage, saut d’obstacle et le parcours de cross) mais il y a peu de terrains pour le complet dans la région, en raison de la nature des sols. Au fur et à mesure, je me suis orienté vers le saut d’obstacles. Mon dernier complet remonte à 2008.

 

Voir toute l’interview de Harold Boisset >>